Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

Si j’avais attendu de finir ma lecture avant de commencer a écrire cette chronique je vous aurez dit que ce livre est génial. Mais … le brouillon que j’avais commencé me rappelle l’ennui des premières pages…

Résumé :

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.
En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…


Mon avis :

Dommage que les 200 premières pages soient si soporifiques. Idéale comme livre de chevet. Le style est simple, peut être trop simple ?

L’histoire est gentillette, on suit cet homme, Andrew, riche anglais, qui atérrit en pleine pampa française, complètement paumée, sans téléphone, sans internet, sans télé … le trou du cul du monde version française.

Il apprend à revivre, retrouver le gout à la vie. Sur son chemin du bonheur, il va aider, conseiller les personnes qui l’entourent. Des personnes aussi seules, que lui, isolées depuis plusieurs années pour la plupart. Décidément ça donne envie de vivre à la campagne … Paradoxalement il va savoir les conseiller, mais ne sait pas appliquer ses conseils à lui même. Fais ce je dis fais pas ce que je fais.

C’est bien gentil tous ça mais où est le grand frisson de la littérature ? C’est pas en réparant l’interphone que je vais atteindre l’orgasme littéraire.

Enfin bref, je dois tout de même reconnaître, que ma lecture fut plus enjouée à partir de la 200/250e page, les idées farfelues du personnage m’ont incité à poursuivre ma lecture. Les dialogues sauvent le manque d’action par leur pep’s, les joutes verbales sur les clichés français/anglais m’ont amusé.

Déçu ? Oui je crois que je le suis. En lisant Demain J’arrête ! j’avais ri. Avec Complètement cramé j’ai vaguement souri une page sur 10. J’ai finit par apprécier ma lecture mais bien trop tard … Cependant comme dans Demain J’arrête ! on referme le livre avec un sentiment bien être, l’impression qu’on peut s’améliorer, changer les choses. Ici le message principal est que la solitude n’est pas quelque chose de définitif et que l’âge n’est pas une barrière.

Je n’aurai qu’un conseil, lisez le, sans chercher le grand frisson, et en bonus offrez le à vos grands-parents !

Publicités

6 réflexions sur “Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

  1. Moi j’avais adoré également celui-ci. Son dernier m’a beaucoup plus aussi, qui n’ai plus vraiment basé sur de la comédie. J’ai hâte que son dernier sorte en octobre et en attendant, je me suis achetée cet après-midi son roman thriller publié avant qu’il ne soit connu avec ses comédies… J’attends donc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s