Tonight movie : L’arme Fatale … parce qu’on est jamais trop vieux pour ces conneries !

Oui il est un peu tôt pour une édition du Tonight movie, mais la réalité c’est que j’ai commencé mon marathon Arme Fatale dans l’après midi. Il faut bien ça pour avoir le temps de revoir ces quatre bons (vieux) films. Un dimanche de flingues, cascades, courses poursuites au rythme endiablé sous le soleil de L.A., le tout avec une bonne touche d’humour et les beaux yeux bleus de Mel Gibson en prime !

Quatre films qu’on ne se lasse jamais de voir et de revoir.

Date de sortie du premier opus : aout 1987 (et oui déjà ^^)

Avec : Mel Gibson, Danny Glover

Réalisé par : Richard Donner

Synopsis du premier opus :

Deux policiers de Los Angeles, Martin Riggs (Mel Gibson) et Roger Murtaugh (Danny Glover), se retrouvent coéquipiers sur une même affaire. Les deux hommes, aux caractères franchement opposés, finissent par s’apprécier et doivent bientôt faire montre de toutes leurs qualités lorsque la fille de Murtaugh est enlevée par d’anciens agents des forces spéciales devenus trafiquants de drogue.


Si vous regardez un de ces quatre épisodes vous aurez l’occasion de voir :

– Mel en petite tenue (quand y a une tenue tout court … bon tout de même de plus en plus couvert avec l’âge !).

– Danny dans son bain ou sur les toilettes (je vends du rêve là).

– Une course poursuite sur l’autoroute (Mel adore courir derrière les voitures).

– Une chute libre, avec atterrissage plus ou moins maitrisé dans un gros matelas gonflable/une piscine/une poubelle.

– Une partie de la maison familiale Murtaugh  (si ce n’est pas toute la maison) détruite.

– Une course poursuite, cette fois avec les voitures. (Mel finira forcément accroché de manière précaire à l’avant ou à l’arrière d’un camion).

– un ou les membres de la famille Murtaugh menacés.

– un combat d’arts martiaux pendant lequel Riggs se prend une sacrée raclée mais en ressort presque indemne. (Parc’ qu’il est cro fort !).

Vous l’aurez compris, les quatre opus de la saga sont basés sur le même fonctionnement. Malgré tout on ne s’en lasse pas une seule seconde. A leur sortie les quatre volets font ont un franc succès et les nombreuses rediffusions ont toujours eu de bonnes audiences. Pourquoi ? Parce que c’est une excellente combinaison de gags et de cascades à répétition qui n’ont pas pris une ride malgré les années ! Le jeu des acteurs est formidable, on ressent tout de suite (surtout dans les 3 derniers) la réelle complicité de ces deux stars hollywoodienne. La Saga est considérée comme l’un des modèles des buddy movie (film de copain), un genre dans lequel un tandem que tout oppose doit faire équipe.

Un autre détail qui me fait d’autant plus apprécier ces films, ce sont les « méchants ». Un plein apogée US, avec la fin de la guerre froide, les méchants ne sont jamais pour une fois Russe ! Combien de film de flic ou d’action de ces années là nous réserve la sauce les américains ont trop la class’ et sont trop gentils mais ils doivent sauver l’humanité du terrible gros méchant russe à l’oeil de vers et l’accent chelou. Hein combien ?? T’en pense quoi James Bond ? !!!! *Je ne m’énerve pas j’explique quelque chose !!*

Donc non pour une fois, les méchants seront de vilains trafiquants de drogue, des blancs d’Afrique du sud en faveur de l’apartheid, des ripoux et pour finir des chinois … Les chinois vous semblent peut être classiques mais en 1998 (date du dernier épisode) c’est un des premiers films à les mentionner !

Je crois que mon préféré reste le 3e volet, et ce n’est surement pas un hasard avec l’arrivé de Rene Russo qui donne une petite touche de glamour au duo.


Ma note :

☆ ☆ ☆ ☆

La moyenne d’allociné est de 3,7 et quelque, perso j’arrondi à 4 !


Pour finir, je comparais la saga l’Arme Fatale à l’aussi célèbre Bad Boys comptant actuellement deux opus, mais dont le troisième est en préparation je crois. Bad Boys c’est la version black des années 95/2000 , humour, Los Angeles, flics déjantés.

Publicités